Calcule ton handicap de jeu - GCC

Golf Club Castelfortain
Golf Club Castelfortain
Aller au contenu
Espace Adhérents > Les compétitions
La plupart des golfeurs savent établir leur score en strokeplay, car il suffit de compter, pour chaque trou, tous les points - coups joués et pénalités - puis de calculer la différence entre la somme de tous les points et le par du parcours. La plupart des parcours 18 trous ont un par compris entre 70 et 72, et pour la grande majorité le par est de 72.
Exemple:  vous avez joué 110 points sur un par 72 : vous avez joué 38 au-dessus du par. Alors vous estimez que vous avez un handicap de 38, ou que vous êtes classé 38, ou encore que vous avez un index de 38.

Depuis l'année 2000, le nouveau calcul de l'index se fait  par la méthode Stablefordf, ilest plus complexe, mais plus juste. Le comptage en Strokeplay existe toujours  pour certaines compétitions (pour les pros). pour cela, tous les terrains ont été étalonnés par un organisme européen (AEG Handicap System) selon un ensemble de procédures et de critères, dont l'objectif est de fixer le handicap de jeu d'un joueur en fonction de son index, de la difficulté du parcours joué est des spécificités de la compétition. C'est le système informatique FLEOLE de la FFG qui effectue les calculs.

1. SLOPE – SSS – INDEX –SSJ
Quatre nouvelles valeurs et un regroupement par catégories ont été créées :
·       SLOPE : valeur du terrain établie en fonction de critères de difficultés et des points de départ (blanc, jaune, rouge, bleu) et du sexe du joueur. La valeur de base est 113. Elle peut varier en plus ou en moins en fonction de la difficulté du terrain. Elle correspond à la difficulté d'un joueur bogey : joueur modèle fictif faisant en moyenne un bogey sur chaque trou (soit 18 au-dessus du par).

·       SSS (Scratch Score Standard) : sa valeur correspond à la difficulté d’un terrain pour un joueur scratch : joueur  faisant en moyenne le par sur chaque trou (soit 0 au-dessus du par) Généralement, les valeurs du slope et du SSS sont indiquées sur la carte de parcours du terrain.

·       INDEX : valeur universelle du joueur définie pour un slope de 113 et qui remplace l'ancien handicap. C'est l'index officiel qui figure sur la licence de la Fédération Française de Golf (FFG) .      
       SSJ : c'est le Scratch Score du Jour. Il dépend du nombre de joueurs de la compétition, de leurs index et de leurs résultats. Le nombre de points du SSJ peut varier de –1 à +3. Il va servir à corriger le Net Stableford.
CATEGORIES : le tableau  indique les différentes catégories en fonction des valeurs d'index.
Catégories  Bornes d'index
Coefficient de descente pour une
perf. par point joué en dessous
Cofficient de remontée pour une contre performanceMarge de contre performance sans remontée (point stableford)
de
à
10 jusqu'à
4.4
0.1
0.11 point
24.5
11.4
0.20.12 points
311.5
18.4
0.30.13 points
418.5
26.4
0.40.14 points
526.5
53.5
0.50.25 points
2. HANDICAP DE JEU (Hcj)
Avec l'index du joueur, le slope et le SSS du terrain sur lequel se déroule le jeu, on calcule le handicap de jeu du joueur.
Exemple : soit le parcours du golf x et les indications fournies par la carte de parcours :

·     Slope Homme départ des jaunes :                     126
·     SSS Homme départ des jaunes :                       69,7
·     Par des 18 trous :                                             72
Le joueur a un index officiel de 28,7. Pour calculer son handicap de jeu pour ce parcours (il part des jaunes), on applique la formule :
Handicap de jeu = Index * Slope ÷ 113 + (SSS – Par)
Soit : Hcj = 28,7 * (126 ÷ 113) + (69,7 – 72)
                28,7 * (126 ÷ 113) = 32
                (69.7 - 72) = -2.3
                32 + (-2.3) = 29.7
Dans un résultat à 2 décimales, on arrondit au 1/10e.

3. COMMENT LIRE ET NOTER SA CARTE DE PARCOURS ?

3.1. COUPS RECUS POUR LE PARCOURS
Si vous examinez une carte de parcours vous constatez que sous la ligne indiquant le par des trous, il y a une ligne appelée Coups reçus qui présente des valeurs qui vont de 1 à 18. Ces valeurs indiquent un classement de la difficulté relative des trous. La valeur 1 est affectée au trou le plus difficile. Il s'agit de la valeur des coups reçus pour le terrain. Sur certaines cartes, cette ligne s'appelle aussi Handicap de parcours (Hcp).

3.2. COUPS RECUS POUR LE JOUEUR
Il y a une confusion de terminologie au sujet des "coups reçus", entre ceux qui sont indiqués sur la carte de parcours - et qui sont invariables - et ceux qui concernent le joueur et qui vont dépendre de son index. On peut l'appeler Ncr (nombre de coups reçus) et son calcul est:
Nombre de coups reçus = Index * Slope ÷ 113 + (SSS – Par) avec un arrondi au 5/10e
Prenons l'exemple ci-dessus : on fait un arrondi de 29,7. Soit Ncr = 30.

3.3. REPARTITION DES COUPS RECUS POUR LE JOUEUR
Le principe de la répartition des coups reçus est à la base du calcul Stableford. Voyons comment répartir le nombre de coups reçus sur la grille de notation du parcours.
Dans notre exemple, les 30 coups reçus seront répartis sur les 18 trous en tenant compte de leur Hcp. Habituellement, pour une compétition de classement, c'est l'ordinateur de la FFG qui fait le calcul et la répartition des coups reçus, en fonction de tous les critères du terrain et du joueur.
Sur le site Web de la FFG, vous choisissez la rubrique "Votre index" puis "Calculez votre handicap de jeu". Vous indiquez sur quel terrain vous allez jouer et quel est votre index. La FFG calculera votre nombre de coups reçus (mais pas leur répartition).
Lors d'une compétition de classement, le club organisateur doit normalement éditer pour chaque compétiteur, la carte de parcours avec le nombre de coups reçus par trou. Mais on peut facilement le faire soi-même.
Prenons l'exemple du golf National, parcours Aigle plus parcours Albatros et des 30 coups reçus à répartir.
Sur le plan pratique et sur la carte de parcours, dans la ligne "Coups reçus", on fait un trait pour un coup reçu, 2 traits pour 2 coups reçus, etc. On commence par mettre 1 coup reçu pour chaque trou, soit 18 coups reçus répartis. Il en reste 12 à répartir sur 12 trous, en commençant par le plus difficile (de 1 à 12).


Trou n°123456789101112131415161718Total
Par45345344434455443472
Coups reçus11597315113171814124826101630
Hcp
11597315113171814124826101630
Ncr22222121111222222130
3.4. CALCUL DU NET STABLEFORD

Pendant la compétition, le marqueur notera, sur la carte de parcours d'un autre joueur, le Score brut (Sb), comme en Strokeplay, qui est celui du nombre total de coups joués (y compris les pénalités) par trou.
Le principe du Stableford est basé sur l'affectation de points en fonction de la performance ; plus vous jouez bien, plus le nombre de points est élevé. En Strokeplay, on compte le nombre de coups joués par rapport au par ; plus vous jouez bien, plus le nombre de points est faible. C'est cette inversion de proportionnalité qui est parfois perturbante
L'objectif final est de calculer le nouvel index à partir du score Net Stableford.
Pour calculer le Net Stableford, on peut utiliser 2 méthodes : la première fait appel à une formule simple, la seconde consiste à utiliser une grille.

·      Première méthode

Nombre de points = 2 + Par + Nombre de coups reçus – Score brut

Exemple 1 : sur un par 4, vous avez 1 coup reçu, vous faites un double bogey (6) ; vous marquez : 2+4+1-6=1 point
Exemple 2 : sur un par 5, vous avez 2 coups reçus, vous faites un birdie (4); vous marquez : 2+5+2-4=5 points
Exemple 3 : sur un par 3, vous avez 1 coup reçu, vous faites un triple bogey (6) ; vous marquez : 2+3+1-6=0 point
Exemple 4 : sur un par 4, vous avez 1 coup reçu, vous faites 4 au-dessus dur par (8) ; vous marquez 2+4+1-8=-1 ? Non
On ne marque pas de point négatif. Vous marquez 0 point.

La grille ci-après vous permet de déterminer le nombre de points Net Stableford, quel que soit le par du trou, en fonction du nombre de coups reçus et du score réalisé en Strokeplay ! Il n'y a pas de miracle, c'est mathématique

Coups
reçus

Points attribués en fonction du score brut
Eagle
Birdie
Par
BogeyDouble
Bogey
Triple BogeyTriple bogey+T. bogey+n
37
6
543210
26
5
432100
15
4
321000
04
3
210000
un golfeur avec un handicap de jeu inférieur à 19 peut "ramasser sa balle"  s'il dépasse le triple bogey. Si sur un par 4, il joue 10 coups, le résultat final (net Stableford) sera le même (0) si le marqueur met 8, 9 ou 10.
C'est comme si on mettait "une croix" au-dessus du triple bogey.
il faut tenir compte du contexte du jour, pour calculer le Net Stableford corrigé en tenant compte du SSJ.

Net Stableford corrigé = Net Stableford + SSJ
Il peut varier de -1 à +3, en fonction des résultats des joueurs ayant un classement de 0 à 18,4 (avec un minimum de 15 joueurs). Il peut également être fonction des difficultés des conditions de jeu.
Pour simplifier les choses, nous allons considérer que le SSJ est égal à 0. C'est le cas le plus fréquent.
Une fois le Net Stableford corrigé connu, on peut calculer le différentiel.

Différentiel = Référence Stableford – Net Stableford corrigé

La référence Stableford est toujours 36 quels que soient le terrain et le repère joué. Soit :

Différentiel = 36 – Net Stableford corrigé

Par exemple, notre joueur a fait un score Net Stableford corrigé de 41 (SSJ à 0).
Le différentiel est de 36 - 41 = - 5.

C'est maintenant que les choses deviennent intéressantes, car on va calculer de combien de points le joueur va baisser ou augmenter son index. Si le différentiel est négatif, on applique un coefficient de descente, ou un coefficient de remontée s'il est positif.
Si nous examinons le tableau des catégories d'index, nous voyons que notre joueur d'index 29,8 fait partie de la catégorie 5. Son différentiel est négatif, le coefficient de descente est de 0,5.

Le nouvel index est calculé par la formule :
Nouvel index = Ancien index + (différentiel * coefficient de descen
Soit : nouvel index = 29,8 + (-5 * 0,5) = 29,8 – 2,5 = 27,3.

Regardons la carte de parcours de notre joueur.
Il a fait un score brut de 101, soit 101 – 72 =  29 au-dessus du par. On va dire qu'il a joué 29 (en strokeplay). Et son index descend à 27,3 . En réalité, il n'a pas été pénalisé par les coups au-dessus du triple bogey (trous 16 et 18).
on voit que ce n'est pas le score réalisé au-dessus du par qui a valeur d'index. De plus, quand on est dans une catégorie inférieure (4), la baisse de l'index est proportionnellement plus lente.
Que se passe-t-il quand on joue au-dessus de son handicap de jeu ? C'est-à-dire que l'on ne marque pas assez de points Net Stableford. On aura un différentiel positif. Imaginons que ce différentiel est de +12.
Nouvel index = ancien index + coefficient de remontée
Dans le cas de l'application d'un coefficient de remontée, il nous est accordé l'application d'une marge de points (voir le tableau des catégories).
Par exemple: pour notre joueur qui fait un différentiel de +12, si on lui applique la marge de 5 points, il a toujours un différentiel positif. On dit qu'il a fait une contre-performance.

Nouvel index = 29,8 + 0,2 = 30.
Vous constatez que le calcul Net Stableford pardonne les "grosses contre performances".
Albatros
Longueur 6625 6300 5845 5305 5092
Slope H 150 143 137 132 130
SSS H 78.0 76.5 74.3 71.6 70.5
Slope D - - 147 140 138
SSS D - - 80.6 77.3 75.9
Aigle
Longueur 5961 5961 5742 5088 4877
Slope H 124 124 122 115 113
SSS H 72.6 72.6 71.4 68.1 67.1
Slope D - - 127 119 118
SSS D - - 77.5 73.6 72.3
Oiselet
Longueur 3910 3910 3910 3522 3522
Slope H 102 102 102 100 100
SSS H 61.1 61.1 61.1 59.9 59.9
Slope D 106 106 106 102 102
SSS D 64.6 64.6 64.6 62.6 62.6
GCC
Site de l'association sportive du Golf Club Castelfortain
Retourner au contenu